Un pas en avant

Un pas en avant

Chaque pas en avant est un pas vers soi

Chamanisme

Le Chamanisme

 

Je crois que le chemin de celui qui fait du REIKI, et qui le pratique régulièrement, sur soi et autour de soi, passe à un moment ou à un autre par le Chamanisme.

En pratiquant le REIKI, on est, quelque part, « Chaman ».

Je le note entre guillemet, car même si la finalité apparente est voisine (aider, soigner, respecter, prendre conscience, etc…) être initié REIKI ne nous octroie pas le « titrre » de Chaman. On n’est pas apte à conduire une cérémonie INIPI par exemple.

En fait, on ne devient pas Chaman, on naît Chaman. Le Chaman à des prédispositions particulières qui lui sont révélés généralement lors de son enfance / adolescence.

Aujourd’hui, il est possible de suivre un enseignement et devenir le disciple d’un Chaman.

Ensuite, quand il a compris qu’il est Chaman, sa voie ne lui appartient plus. Il est au service des forces qui nous environne. Il connaît sa « mission », son chemin de Vie.

J’ai pris conscience du Chamanisme en novembre 2002, lors de ma participation à un stage REIKI du premier degré comme assistant.

Ce n’était pas mon premier assistanat, mais, c’est à ce moment que le Mot « Chaman » à été entendu par mes oreilles et ressentit par mon être.

Coïncidence, dans les semaines qui ont suivi, un livre sur le Chamanisme m’a «littéralement sauté dans les doigts. Et en janvier 2003, j’ai eu une proposition pour participer à une cérémonie INIPI.

Je me suis inscrit avec mon épouse et une amie qui en avait déjà fait. Là a débuté cette expérience. J’ai franchit une porte de mon chemin de Vie.

Cette première cérémonie à été pour moi d’une grande aide pour « finir » d’évacuer des charges émotionnelles que le REIKI à mis au jour (maintenant, j’en ai trouvé d’autre… des plus anciennes).

Comme pour le REIKI, ne vous jetez pas sur le premier Chaman ou sur la première « publicité » lu dans un magazine, si sérieux soit-il.