Un pas en avant

Un pas en avant

Chaque pas en avant est un pas vers soi

Quête de Vision

La quête de Vision

Après plusieurs hutte, deux pour être précis, j’ai fait une quête de vision. C’était en 2003.

C’est un autre moment fort de mon expérience de vie.

La quête de vision c’est avant tout se retrouver face avec soi même.

Cette cérémonie, comme les autres suit un rituel ancestrale.

La quête débute plusieurs jours avant puisqu’il faut se préparer un cercle fait d’une ficelle auquel nous accronchons des petites bourses en tissu, remplit de Tabac (le Tabac est une plante sacré) et dans chaque bourse, on place une intention ou une prière.

Et il y a autant de bourses que de jour dans l’année, soit 365 !!!

La quête en elle-même s’ouvre avec une hutte. Mais seulement deux portes. Les deux portes restantes refermerons la quête à notre retour.

Une fois les deux portes effectuées, nous partons dans la montagne.

Avec Le Chaman, notre guide, nous choisissons un emplacement. Ou plutôt, c’est lui qui nous propose un lieu en accord avec nous et ce que nous devons vivre en ce lieu.

Dans cette emplacement nous allons y rester quatre jours et quatre nuits.

Pour nous soutenir et nous nourrir, nous aurons le chant des tambours qui rythmera les jours, le feu sacré et les personnes restantes au camp de base qui énergiquement parlant, nous seront reliées.

Le quatrième jours, c’est le retour au camp pour effectuer les deux dernières portes et ainsi refermer ce moment.

Et pendant ces quatre jours, vous êtes seul avec vous même. Et là, pour savoir ce qui peut se passer, il vous faudra en faire l’expérience.

La quête est faite pour soi, mais surtout, pour tous. En effet, puisque nous sommes tous reliés ou plus exactement, tout est en reliance, faire une quête de vision est un acte qui influence le Tout.

Pour moi, la première quête de vision m’a permis de faire connaissance avec la montagne, mais aussi avec moi-même.

La seconde m’a appris à accepter les éléments (eau, feu, air, terre) et à les accepter comme un cadeau de vie et non comme une contrainte ou un enemi.

Cette seconde quête m’a aussi apporté d’autres cadeaux qui m’ont montré que j’avance dans mon chemin de vie.

A la troisième, j’ai reçu des enseignements, important pour la suite de mon chemin de vie et la compréhension de « certain mécanisme » de vie mais aussi pour ma place en ce monde.

La quatrième quête a été différente des 3 autres. Différences de part le fait que nous l’avons réalisé en forêt et nom pas montagne.

Ensuite, nous sommes en train de vivre un changement, un retour aux sources. Retour aux sources aussi pour le chamanisme qui se doit de prendre à nouveau racine dans notre société.

Mais revenons à l’objet de cette page.

La quête en forêt est plus difficile qu’en montagne. L’influence des Hommes, de notre civilisation est présente et malheureusement pas dans le sens positif du terme, bien au contraire.

Là, nous avons tous senti que la forêt nous tolérait, nous acceptait pour un enseignement, pour cette quête. Mais les actions des Hommes font qu’elle est vraiment récitante à nous accueillir et c’est à nous de lui montrer que nous sommes dans le respect des mondes qui l’a peuple. Qui l’habite.

Cette quête à été très forte pour tous les queteurs. Tous nous avons eu des enseignements, un vision, et des moments superbes.

Durant une quête de vision, nous passons des moments avec notre Chaman, entre nous, ce qui nous permet, avant, de clarifier notre quête et après d’en discuter et éventuellement « de traduire » ce que nous avons vécu & vu.

Les effets d’une quête de vision ne se termine pas là. Ils vont durer sur toute l’année et même plus. Attendez vous donc à avoir des évolutions, des changements, dans votre vie.

Comme dit plus haut, le chamanisme européen reprends racines sur notre continent. Les prochaines quête seront selon les rites celtiques. Mais là, il vous attendre que j’en fasse au moins une.

Je vous invite et vous incite fortement, dès que vous en avez l’occasion, de faire une quête de vision.