Soigner ou guérir ?

 

 

 

 

 

 

Bonne question. Les deux n’ont pas la même résonance, ni même, la même finalité!

Soigner consiste à supprimer la conséquence voire à ne faire que la masquer. 

Quelque part, c’est notre médecine occidentale actuelle. Très adaptée au niveau « accident ». Une médecine basée sur les symptômes et les actes qui en découlent, visent à supprimer le symptôme.

J’ai de l’urticaire ? Il y a de grande chance d’avoir droit à des crèmes, pommade, onguent à se passer sur la peau pour tenter de supprimer les démangeaisons.

J’ai un cancer ? Comment il est possible de supprimer la tumeur.

Guérir consiste à remonter jusqu’aux causes originelles pour supprimer la cause et ensuite accompagner la suppression des symptômes, si ceux-ci sont longs à partir. 

Et dans la recherche des causes originelles, il faut regarder la personne sur tous les plans : physique, émotionnel, mental, spirituel, karmique et ainsi avoir une vision holistique des plus complète.

Dans ce monde d’énergie, de reliance, rien n’est dû au hasard. Tout est en lien.

Recevoir quelqu’un pour l’accompagner, l’aider est un acte qui n’est pas innocent.

Un travail se fait aussi bien sur le « soigneur » que le « soigné » ou, si vous préférez : Aussi bien sur le « guérisseur » que le « guéri ».

Recevoir un soin d’un guérisseur signifie que l’on a posé un acte pour être guéri.

Pas soigné : Guéri !

Notez et intégrez la différence.

Mais que signifie « Etre guéri » ?

La première définition est la plus commune : C’est ne plus avoir mal, physiquement parlant.

En fait, être Guéri, c’est pouvoir vivre pleinement son destin et même plus dans la mesure où l’on intègre le pourquoi nous devons vivre telle ou telle situation.

C’est trouver et supprimer les points bloquants que nous portons.

C’est évacuer les charges émotionnelles qui nous encombrent,

C’est prendre conscience de nos actes, de nos paroles, de nos habitudes issus d’un passé révolu et qui sont devenu nocifs pour notre vie d’aujourd’hui.

C’est sortir de la situation de mal-aise, de mal-a-die, de mal-être dans lesquels nous nous trouvons..

Comment trouve-t-on un guérisseur ?

Très bonne question. Merci de l’avoir posée. Les réponses sont multiples et dépendent de tout un chacun.

Je reprendrais une phrase qui est en fait une « philosophie » orientale : « Le maître se présente à l’élève quand celui est prêt à recevoir son enseignement »

De même, si vous êtes prêt à voir un guérisseur, celui-ci se trouvera sur votre route.

N’oublions pas qu’un médecin peut être un guérisseur, tout va dépendre de sa manière d’exercer la médecine.

Un guérisseur est une personne qui est capable de prendre en compte l’intégralité de l’être, sur tous ces plans et d’agir par différentes méthodes pour arriver à une guérison, et ceci, dans le respect du destin de l’être.

Un guérisseur n’est pas là pour agir sur le destin d’une personne. Celui-ci est fixé par les forces de l’univers et nul ne peut aller contre impunément.

Et si votre destin est de vivre un handicap, une maladie, le guérisseur ne pourra pas vous l’enlever. Il pourra vous guider, vous aider à percevoir, comprendre ce que vous devez vivre, mais la démarche vous appartiendra pleinement. Quand vous aurez franchi ce cap, alors le guérisseur pourra intervenir et vous permettre d’avancer dans votre destin, dans votre chemin de vie.

La relation avec un guérisseur doit être suivie dans le temps.

Voir ponctuellement un guérisseur pour guérir d’une maladie, d’un mal-être, n’est pas suffisant en soi. C’est une première étape.

Pourquoi ? Simplement parce que nos perceptions, notre évolution font que nous changeons notre regard et, par delà même, nos attentes.

Ce que vous êtes prêt à recevoir à un moment donné de votre vie sera différent le moment d’après.

Et le guérisseur va intervenir et vous donner ce que vous pouvez recevoir au moment où vous êtes présent. Voire ne vous donner que ce que vous demandez. Mais là c’est votre choix.

Paradoxalement, cette relation ne doit pas devenir un rente pour le guérisseur. Restez libre de vos actes, de vos choix. Ne vous rendez pas prisonnier d’une personne, si bonne soit-elle.

Gardez votre liberté de choix, liberté d’agir, liberté de faire ou de ne pas faire.

Un vrai guérisseur ne vous obligera pas à revenir. Il pourra vous le proposer, avec ses raisons, ses arguments. Mais pas vous obliger. Il se doit de respecter vos choix et d’agir en les respectant.

Comment je suis devenu un Homme médecine.

Entre 2003 et 2012, j’ai suivi régulièrement l’enseignement de Chamans Européens. En 2003 j’étais loin de savoir, de me douter, que j’allais un jour accompagner des personnes dans leurs transformations de vie.

A chaque cérémonie, j’ai écouté, intégré, appris, expérimenté les enseignements reçus. Je ne l’ai pas fait comme un “beniouioui”, mais comme une personne qui a son libre arbitre, sa liberté de choix, ses convictions et, au bout du bout, je me suis forgé ma propre opinion qui, aujourd’hui encore, continue d’évoluer en fonction des expérimentations et des retours que je peux en obtenir.

C’est à l’été 2008 qu’un Chaman m’a fait prendre conscience que j’avais un potentiel et que je pouvais commencer à mener mes premières cérémonies et à avancer autrement sur mon chemin de vie.

Durant ces années, j’ai constaté que mon approche avait fortement évolué.

Au début, j’étais dans la consommation. Déformé par la société, alors j’ai enchaîné les stages, les cérémonies, les formations, tout ce qui se présentait à moi..

Aujourd’hui, je suis sorti de ce mode de vie. Je consomme quand c’est vraiment nécessaire. Je met du discernement dans les actions que je fais.

Maintenant, mes attentes sont ailleurs. J’ai toujours des objectifs personnels, mais je ne suis plus dans la consommation effrénée. J’accepte plus volontiers le partage. Voire la mise à disposition de ma personne, de ce que je sais faire, pour simplement aider. Etre dans l’échange.

Et mes objectifs sont en accord, du moins j’essaie de faire en sorte qu’il le reste, avec ma mission de vie, avec ce que l’univers attend de moi.

Articles sur le même thème

Related

Les Plantes Chamaniques

Les Plantes Chamaniques

Les Plantes Chamaniquesbla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla Selon les traditions, bon nombre de chaman utilisent des plantes dans leur cérémonies. Plantes qui vont aider à faire un travail sur soi pour nous révéler tel que nous sommes. Avant d’aller plus...

lire plus
Rencontre avec le Venado

Rencontre avec le Venado

Rencontre avec le VenadoLa médecine du desertLe Peyotl est un cactus. Une petite plante, qui vit à ras de terre, qui ne se trouve que si elle le veut bien. Aller à sa rencontre est possible, mais c’est elle qui nous fera savoir si nous sommes ou pas les bienvenus.Une...

lire plus
L’Ayahuasca

L’Ayahuasca

L'AyahuascaL'Ayahuasca, un breuvage ancestraleL'Ayahuasca est un breuvage issu d’une décoction de deux lianes préparée selon un processus ancestrale connu des Chamans locaux. Ce breuvage au goût particulier va nous emmener au fond de nous même et révéler qui nous...

lire plus