Les OGM

Les OGM

Les OGM

Aujourd’hui les OGM sont sur le devant de la scène

Les OGM sont à l’origine de dialogue fortement médiatisé mais pas suffisamment impartial.

Je suis inquiet de la voie que l’industrie alimentaire veut nous imposer.

Cela fait plusieurs millions d’années, pour ne pas dire milliards que la nature à su faire pousser des plantes qui ont servit à nourrir plusieurs millions de génération d’être vivant.

Et aujourd’hui, il paraît qu’elle n’est pas parfaite. Que les fruits et les légumes ne sont pas idéal !

Alors, pour les rendre conforme à nos attentes, l’homme à crée les OGM. La finalité étant d’intervenir directement sur la génétique des plantes.

Bon, ils n’en sont pas encore à créer des pommes cubiques (et pourtant, ce serait plus facile à peler ! !, Mais ce qu’il nous prépare n’est pas mieux.

En fait, il faut distinguer les prétextes et le résultat réel.

Les prétextes sont d’avoir des plantes insensibles aux maladies, d’avoir des taux de production plus élevés, d’obtenir des fruits et des légumes qui se conserve mieux, etc…

Mais la réalité est différente.

A terme, cela voudra dire que seul quelques initiés pourront faire des semences ad hoc, du moins tant que les brevets ne tomberont pas dans le domaine public, et par conséquent, les plantes ne pourront plus se reproduire elle-même. L’homme, pardon, les industries alimentaires deviendront indispensables.

La graine sera programmé pour ne pousser qu’avec des engrais déterminés à l’avance. Le cultivateur ne sera plus libre d’acheter l’engrais ou l’insecticide de son choix.

J’ai pu lire que maintenant, des plantes sont programmées pour « se suicider » au bout d’un certain temps.

En fait, l’enjeu véritable des OGM est de contrôler le monde. L’industrie ou le pays qui contrôle les graines, les semences, asserviront les autres à sa botte.

Et quand nous n’aurons plus que des plantes génétiquement modifiées, qui ne seront plus capable de se reproduire toutes seules ni de pousser sans les apports des engrais et autres insecticides en provenance du monde industriel …… l’avenir du monde, de nos enfants et petits enfants, sera vraiment compromis.

Et là on est TOUS responsable : 

Responsable de part notre silence
Responsable de part notre passivité
Responsable de part nos critères d’achat

N’oublions pas, la terre, nous l’empruntons à nos enfants.

Et quand nous prêtons un objet à quelqu’un, nous apprécions qu’il nous soit rendu au moins dans le même état. Faisons mieux avec ce que nous empruntons à nos enfants : Rendons leur dans un meilleur état.

La Macrobiotique

La Macrobiotique

La Macrobiotique

La macrobiotique est une manière de se nourrir radicalement différentes.

Elle prend le contre pieds de beaucoup d’affirmation en vogue actuellement comme « il faut boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour »

Son principe de base est l’équilibre selon le principe millénaire du Yin yang. Base de la dualité de ce monde

Toutes personnes est un peu Yin ou un peu Yang.
Tout aliment est aussi Yin ou Yang.

Il faut composer ses menus pour obtenir au final un équilibre en la partie Yin et la partie Yang.
La base de la nourriture en macrobiotique sont les céréales, le riz complet en particulier.
Ensuite, on peut les agrémenter par des légumes.

Et par plaisir, on peut compléter avec des aliments d’origines animales (poisson, viande, fromage, etc…).
La manière de préparer les aliments, de les couper, de les faire cuire à aussi son importance.

L’absorption est primordiale. Il faut boire ce qu’on mange, ce qui demande une forte mastication.

Ma femme et moi avons fait de la macrobiotique durant une période. Nous l’avons fortement diminué par choix social. En effet, cette méthode d’alimentation étant vraiment distincte, on finissait par se « couper » des autres.

Et nous n’étions pas prêts à payer ce prix.

De cette période, il nous en est resté quelque « restes », non négligeable.
Par exemple, on évite d’acheter des aliments dit « raffinés ». Notre choix se portant sur des aliments complets (pain, riz, pâtes, etc..).

Notre consommation en viande a fortement diminué. Presque nul aujourd’hui.
Nous continuons à utiliser des céréales diverses comme le quinoa, le blé, le riz, les lentilles corail, etc..
Bref, je pense que c’est une méthode à découvrir, à connaître.

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas. Au début ça surprend. Une fois les principes acquis, c’est facile.

ATLAS : Le renouveau du corps

ATLAS : Le renouveau du corps

ATLAS : Le renouveau du corps

Trouver le bon praticien

La remise en place de l’atlas me poursuit depuis un certain temps, plusieurs années même.

Toucher à cette première vertèbre, celle qui régit le corps, n’est pas anodin.

Il a fallu le temps de réflexion, … et l’opportunité de le faire avec la bonne personne, en qui on a confiance.

L’atlas est la première vertèbre. Celle qui est sous la base du crâne. C’est celle sur qui tout repose… et elle est de travers !!!! Du moins chez la grande majorité des personnes.

En découle un mauvais positionnement du corps mais aussi un canal énergétique avec une « obstruction ».

Plusieurs méthodes existent.

J’en ai testé deux.

La première faite par un rebouteux, mais surtout, avec un appareil. Un appareil qui génère des vibrations d’intensités variables que le thérapeute va appliquer sur tout le dos et bien sûr, au niveau de l’atlas.

En dehors d’avoir ressenti ces vibrations, je n’ai rien ressenti d’autre, en particulier aucun effet notoire sur mon corps et ma manière de me positionner dans l’espace.

Vous comprendrez que je ne dirai rien de plus sur cette méthode et ce thérapeute. Sur son site, il y a des témoignages de personnes ayant eu des résultats. Je dirai juste que cette méthode n’était pas adaptée à moi.

La seconde est faite à la main avec un protocole.

En premier, il y a vérification que l’atlas est bien de travers. Vérification faite par le positionnement du bassin, la hauteur des jambes et des épaules.

Ensuite, il y a mise en place de l’atlas, à la main. Il n’y a pas de manipulation brutale, ni de craquement. Juste des appuis sur la colonne et, bien sûr, au niveau de l’atlas avec des mouvements qui me sont demandés. Le moment n’est pas agréable. J’avoue avoir eu une douleur intense quand l’atlas a repris sa place.

Douleur suivie d’une bouffée énergétique intense. Comme quand on enlève un bouchon dans une canalisation.

Il a bien fallu plusieurs minutes pour que cette intensité diminue et que je me retrouve.

Encore quelques manipulations douces et vérification qu’il y a eu des changements dans mon corps, en particulier que mes jambes ont retrouvé une longueur identique.

S’en sont suivi une quinzaine de jour où, chaque jour je sentais une nouvelle sensation, pas toujours agréable, mais qui disait que mon corps prenait conscience de son nouveau positionnement. Au niveau du dos et des pieds.

Une deuxième séance a eu lieu une dizaine de jours après la remise en place de l’atlas. Elle a permis d’aider le corps à accepter ce nouveau positionnement par des massages du dos, des épaules et des parties ou j’ai eu du ressenti.

 

Rien ne remplace la Main 

 

La remise en place de l’ATLAS à redonner une stature à mon corps.

Changement dans mon enracinement

Deux mois après, je suis retourné voir le Thérapeute pour un massage complet du corps.

Aujourd’hui, je me sens mieux enraciné, mieux sur terre et me relie plus facilement aux énergies du ciel et de la terre. Mes perceptions sont plus subtiles ce qui m’aide beaucoup dans la vie de tous les jours, et en particuliers quand je suis dans un lieu ou lors d’une cérémonie.

Le temps dira jusqu’où ira l’impact de la remise en place de l’atlas.

Et, pour ce deuxième thérapeute, je n’hésite pas à vous dire d’aller le voir. Il est sur la région lyonnaise et se déplace à domicile.

Voici son site : http://www.ericcuchet.fr/atlas.html

.N’hésitez pas à le contacter de ma part.

Salon bien-être, conférences, ateliers et soins le 2 et 3 avril 2022

Salon bien-être, conférences, ateliers et soins le 2 et 3 avril 2022

Salon bien-etre : conférences, ateliers et soins le 2 et 3 avril 2022

Organisé par Association “Energétique 01”

Le Week-end des 2 et 3 aveil 2022 de 10h à 18h

Ce week-end à permis aux visiteurs mais aussi aux exposant de rencontrer une trentaine de thérapeutes réparti dans différentes salles du domaine des éveils à Bruailles
– Communication animal avec Isabelle,
– Hypnose avec Marie Odile ,
– Sono-thérapie avec Sandrine,
– Relaxation bio dynamique avec Sabrina ,
– Massage avec Lautence ,
– Chamanes avec jean Philippe et Éliane, une cérémonie du tabac à confirmer
– Constellations familiales avec Rozen et conférence,
– Soin sonore avec Gaelle ,
– Médiumnité avec Pamelam ,
– Tout un univers d’hypnose avec Katie Serenity
– Expos de tableaux vibratoires et attrapes rêves, macramé.

Lors de ce salon, j’ai eu à vous accueillir sur mon espace et à vous présenter ce que je propose, fait, réalise.

En premier mes livres qui sont présentés sur ce site, mais aussi en accompagnement, en soin chamaniques et médecine de l’habitat.

Je vous présenterai aussi mes “outils” comme l’amplificateur de chakras, un outil qui va vous aider à reconstituer vos corps énergétiques. Le mieux sera des les tester sur place.

Et pour ceux qui ont pu se libérer, il y a eu deux temps de paroles ou plutôt d’échange sur un thème vaste que je porte : le chamanisme. 

Chamanisme et philosophie de vie.

Un des objectifs de ce temps de parole est de “démystifier” le chamanisme et de poser des mots pour décrire ce que ce terme, cette “appellation” recouvre.

Je ne me pose pas comme celui qui sait tout, loin de là, mais comme celui qui partage ce qui sait. Savoir acquis par des échanges et surtout par une expérimentation.

Expérimentation qui m’ont permis de côtoyer des chamanes, des guérisseurs  de part le monde (Mongolie,  Mexique, Guatemala, Namibie, Maroc …

Et ces enseignement, aujourd’hui je les vie chaque jours et je les partage.

Lors de mes prise de parole, je privilégie  toujours le dialogue entre nous. Vos questions vont nourrir ce qui sera dit !

Tous les outils sont valables

Tous les outils sont valables

En préambule

Tous les outils sont valables.

Ils vont tous dans la même direction : Permettre à une personne de prendre conscience, de grandir et ainsi de participer à l’élévation du niveau de compréhension de la planète.

Ce qui rend inefficace un outil c’est soit qu’il ne convient pas, soit que l’enseignant, « le maitre », « l’expert », le thérapeute n’est pas en lien avec nous et que le dialogue n’a pas lieu.

A chaque étape correspond un ou plusieurs « outils ».

Votre rôle est peut être de tous les parcourir ou de vous arrêter plus particulièrement à un « outil » et de devenir un « gardien » de cet outil, en le pratiquant et en l’enseignant aux autres.

Mais, il ne faut pas s’enferrer dans une voie. Il faut rester ouvert aux autres voies ou, dit autrement, ne pas interdire à son voisin de les parcourir.

Votre outil n’est pas le meilleur. Il n’y en a aucun qui surpasse les autres

Ici, j’ai parlé « des miens », de ceux que j’ai pu utiliser dans ma quête de Vie. Mais je me suis aperçu qu’il ne convenait pas à tout le monde et qu’il y avait d’autres voies.

Tous ces « outils » ont un rôle à jouer. A vous de trouver celui qui vous convient et qui va vous permettre de progresser.

Ce que nous recherchons désespérément à l’extérieur nous le possédons en nous. Ce qu’il nous manque, se sont les clés pour y accéder.

Et les outils décrits sont des chemins pour accéder à ces clefs, pour ouvrir des portes.

Et je pense qu’il existe un outil simple, sans fioriture, avec un protocole minimal, simple. Tellement simple, que le mettre en pratique demandera une remise en cause de ses croyances, de son éducation, de ses tabous, etc….

Les outils que je vais décrire ici, sont ceux que j’ai eu l’occasion de pratiquer.

 

Chaque “outil” est unique et ils sont tous complémentaires

Il en existe d’autres :PNL, Hypnose, (re)programmation énergétique, etc…

Aujourd’hui, mon chemin de Vie ne m’a pas permis de les croiser ou plutôt de les pratiquer. Peut être est-ce trop tôt ou peut être ne sont-il pas fait pour moi. L’avenir me le dira.

Mais comme chacun à son chemin de Vie, faite le vôtre.

Je pense que toutes les méthodes sont valables. Leurs limites viennent de vos peurs, des peurs de celui qui vous enseigne mais aussi de la qualité de l’enseignement et de l’implication du « professeur », du « Maître » (dans le sens noble du terme) dans son enseignement.

Le chemin de Vie touche des aspects « subtiles » et profond de notre personnalité. Le choix d’un enseignant est donc très important.

Rencontrez-le avant. Discuter avec lui. Sentez son implication personnelle, appréciez son professionnalisme, etc…

Si pour lui, son enseignement est du type « fonctionnaire » 8 h – 17 h et après je prends une douche et je n’en parle plus…. Cherchez son implication réelle ! ! !

Selon votre implication, ces outils vont devenir votre quotidien. Alors s’ils ne sont pas déjà celui de votre enseignant, comment pourra-t-il vous en parler véritablement ?

La confiance doit s’instaurer entre vous et lui.

Ne prenez pas tout ce qu’il peut vous dire comme argent comptant.

Absorber les informations, mais faites-le avec discernement. Quand ça ne va plus, ne forcez pas. Faites un break, changez, prenez du recul, etc…

Restez libre.

Vous avez un libre arbitre, alors utilisez-le, mais surtout, sachez rester indépendant.

Travailler en groupe à ses avantages, mais la vitesse de progression d’un groupe se cale généralement sur les plus lents. Si vous en faites partie, tant mieux pour vous.

Si ce n’est pas le cas, vous allez piétiner. N’abandonnez pas pour autant le groupe, mais sachez-vous en séparer, prendre vos distances, pour avancer à votre rythme.

Le seul bémol que je mets, c’est si le groupe est composé de vous et votre conjoint. Forcément l’un ira plus vite que l’autre à un moment, mais à un autre se sera l’inverse.

Alors sachez voir ces moments pour les accepter et pour celui qui est en avance, d’aider l’autre à le rejoindre.