Un pas en avant

Un pas en avant

Chaque pas en avant est un pas vers soi

Vivre Autrement

C’est simple et très compliqué à la fois.

Si vous êtes ici, c’est que vous avez parcouru ce site, ou que vous allez le faire. Par ce fait vous vous doutez de ce que je veux / souhaite pour vivre.

Aujourd’hui je ne distingue plus mon être et mon paraître.

Mais, comme je ne suis pas ermite et ne vis pas seul au fond d’une grotte, je suis bien obligé de me plier aux règles socials de la vie en société.

Seulement, ce qui a changé depuis quelques temps, c’est que, la conscience est active. Je « sélectionne » les obligations auxquelles je me soumets. Et je m’y soumets en conscience.

Déjà, en premier, je reste moi et j’agis autant faire ce peu, dans la conscience de mes actes.

Ensuite, eh bien oui, j’ai un travail, un salaire et suis bien content quand j’obtiens une promotion comme je suis content de profiter de ce salaire pour faire plaisir à moi et autour de moi.

Dans mon travail, sur 1000 personnes, 3 savent ce que je fais de mes loisirs, 1 se doute de ce que je fais, quelques autres doivent se dire que je ne suis pas comme les autres et c’est tout. Bref, tous les matins je mets mon costume de citadin pour aller travailler et que j’enlève aussitôt sorti.

Dans mon travail, j’applique les accords Tolquète. N’hésitez pas à le faire. Ca supprime tout le stress inutile. Et même, ça remet les éléments à leur juste valeur tout en les regardant autrement.

Vivre autrement c’est voir avec d’autres yeux ce qui nous est présenté sur un plateau. Amusez vous à décortiquer un journal TV. Celui de 20h par exemple. Comptez le nombre de fois que l’on vous raconte la même histoire. Ecoutez les questions posées à l’invité et surtout, quel rapport elles ont vraiment avec ce qui nous préoccupe réellement. Prenez conscience du niveau de futilité de la plus-part des questions.

Ecoutez aussi ce que vous ressentez.

Vous êtes à un concert et que dit votre corps à l’écoute de la musique ? S’il vous dit de partir, n’hésitez pas. Et refaite cette expérience avec d’autres styles de musique.

De même, quand vous êtes dans un lieu. Ecoutez votre ressenti. Faites le avant d’entrer dans un restaurant par exemple. Pour choisir entre deux, c’est quelque fois bien pratique.

De même, dans mon cercle de relation, celui-ci a évolué dans le temps. Les conversations et les échanges aussi. On est loin de la pluie et du beau temps. En fait, on s’approche du parler Vrai. Du parler Clair.

Le cadeau, c’est de rencontrer des personnes qui n’ont pas de paraître, juste une vie qu’elles vivent pleinement, en conscience. Par contre, pour rester avec elles, il faut aussi être soi et enlever son paraître. Etes-vous prêt à le faire ?

Ressentez, ne forcez pas les choix. Si vous avez un projet et qu’il a du mal à démarrer, ne forcez pas, c’est que ce n’est pas le moment. Mettez-le en stand by. Il mûrira et quand vous serrez prêt, il ressortira tout seul.

Personnellement, ma femme et moi aimons les voyages et le prochain c’est le Pérou. Mais cela fait presque deux ans que je regarde les tours opérateurs et décortique leur brochure pour finalement prendre une solution tierce, celle qui convient pleinement à notre envie de voyager.

J’ai aussi posé pour aller en Mongolie. Je sais quel type de voyage je vais faire. Ce qui me permet de penser que je vais le faire, c’est que je viens de renouer avec une cousine, dans l’ouverture de conscience et qui aussi, veut découvrir la Mongolie et ses traditions.

Par contre, un projet de voyage avec la Chine est aussi en stand-by. Je pensais le faire en 2009, mais je crois bien qu’il sera reporté à plus tard. Alors, je ne vais pas forcer. Je pose et je verrai quand il ressortira, s’il ressort un jour.

Ne forcez pas votre vie. Vivez là tout simplement.

Laisser un commentaire